Eliminé à Londres, Federer fait le bilan de l'année 2013

Roger Federer n'ira pas en finale du Masters de Londres. Il s'est incliné face à Rafael Nadal dimanche. (7-5 6-3)
07 août 2015, 12:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Roger Federer affronte Rafael Nadal dimanche à Londres.

Rafael Nadal (Esp/1) bat Roger Federer (S/6) 7-5 6-3. Le Bâlois s'est incliné en 1h19 de jeu.

L'Espagnol Rafael Nadal affrontera en finale Stanislas Wawrinka ou Novak Djokovic qui s'affrontent ce dimanche à 21h. Une rencontre à suivre en direct sur votre site.

"J'ai bien commencé et bien terminé la saison"

Roger Federer ne se voilait pas la face à l'heure de tirer son bilan 2013. "J'ai bien commencé et bien terminé la saison, mais le reste est à oublier", lâchait-il.

"J'ai certes gagné le titre à Halle et atteint les quarts de finale à Roland-Garros. Mais j'ai vraiment vécu une période difficile d'avril à octobre", rappelait le Bâlois, qui parlait d'une saison "compliquée".

"Cette fin de saison m'a apporté quelques certitudes", soulignait-il. "Même sans avoir évolué à mon tout meilleur niveau, je suis parvenu à battre des membres du top 10 (réd: Juan Martin Del Potro à deux reprises, et Richard Gasquet). C'est une bonne chose, car je n'avais pas fêté de succès face à un top 10 depuis sept ou huit mois" (depuis l'Open d'Australie en fait).

"J'ai disputé deux demi-finales (à Paris-Bercy et dans ce Masters) et une finale (à Bâle). Tout s'est bien passé au cours de ces trois semaines consécutives, alors que j'ai joué de nombreux matches en trois sets", relevait le sextuple vainqueur du Masters. "Si l'on tient compte des problèmes de dos que j'ai connus cette année, il est très satisfaisant d'avoir joué si longtemps sans ressentir de douleurs. Tous ces éléments me donnent confiance tant au niveau physique que mental."

Roger Federer se réjouit-il d'ores et déjà de commencer sa préparation pour la saison 2014? "Je me réjouis surtout d'avoir des vacances", lâchait-il. "J'ai beaucoup joué ces dernières semaines, et ai beaucoup travaillé dans l'ombre également au cours des mois précédents. Je ressens une certaine fatigue maintenant, et je dois me relaxer avant de songer à 2014."

Le Bâlois a prévu de s'astreindre à un mois de préparation intensive dans son camp de base de Dubaï avant d'entamer sa saison 2014 à Brisbane. "J'espère simplement ne pas connaître de pépins pendant cette phase de préparation. Cela se paie en compétition, je l'ai constaté cette année", glissait l'homme aux 17 titres du Grand Chelem, qui parlait déjà d'objectifs précis pour 2014: "J'espère gagner des titres, cinq par exemple. Le fait de quitter un tournoi dans la peau du vainqueur, c'est ce qui rend ce sport si excitant."