Fed Cup: la Vaudoise Timea Bacsinszky corrige Agnieszka Radwanska, N°9 mondiale

L'équipe suisse de Fed Cup n'est plus qu'à une victoire de la promotion dans le Groupe mondial. La Vaudoise Timea Baczinszky, matricule 22 WTA, a donné une leçon à la Polonaise Agnieszka Radwanska, pourtant classée 9e mondiale.
07 août 2015, 15:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Timea Bacsinszky a humilié Agnieszka Radwanska chez elle, en Pologne.

Timea Bacsinszky a livré une nouvelle démonstration pour permettre à la Suisse de mener 2-1 dans son barrage de promotion dans le Groupe mondial en Pologne.

La Vaudoise, 22e joueuse à la WTA, s'est offert sa troisième adversaire du top 10 de l'année en la personne d'Agnieszka Radwanska (no 9). Et la droitière l'a fait avec une autorité admirable, s'imposant 6-1 6-1 en 1h09 de jeu.

Il n'a fallu que 28 minutes à Bacsinszky pour empocher la première manche au terme d'un cavalier seul jusqu'à 5-0. Radwanska a bien tenté de refaire surface devant le public de Zielona Gora mais la Polonaise n'a pu que retarder l'inéluctable. Elle n'avait tout simplement pas les armes pour contrer la détermination de la guerrière de Belmont et a perdu ses dernières illusions en concédant son engagement pour être menée 3-1 dans le second set.

Au lendemain de son impressionnante prestation face à la soeur cadette des Radwanska, Urszula (6-2 6-1), Bacsinszky a confirmé qu'elle était bel et bien devenue la terreur du Circuit avec ce vingt-troisième succès 2015 pour trois défaites seulement (dont deux contre des top 10).

Il reviendra à Martina Hingis, justement contre Urszula Radwanska, de conclure et de promouvoir la Suisse dans un Groupe mondial qu'elle n'a plus fréquenté depuis 2004. La St-Galloise, qui n'avait plus joué en FedCup depuis 1998 et, surtout, plus disputé la moindre rencontre en simple depuis 2007, s'était inclinée samedi face à Agnieszka (6-4 6-0). Contre la moins bien classée des deux soeurs (WTA 114), l'ancienne reine du tennis aura sans doute son mot à dire.