Roger Federer, l'homme à battre

Privé pour la première fois depuis 2003 d'un titre du Grand Chelem, Roger Federer veut reprendre la main en cette fin d'année. Le Bâlois recherche à Londres sa sixième victoire au Masters.
03 août 2015, 19:23
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Roger Federer veut montrer qu'il est toujours au sommet de son art.

Même s'il ne cracherait pas sur les 1500 points ATP et sur le chèque de 1,63 million de dollars promis au joueur qui gagnera ses cinq matches à l'O2 Arena, Roger Federer n'a qu'un seul but dans ce Masters qu'il entamera dimanche face Jo-Wilfried Tsonga: démontrer qu'il possède toujours à 30 ans passés le jeu, les jambes et, surtout, le mental pour battre Novak Djokovic et Rafael Nadal. 

Une vérité crue 

Malgré ses deux récentes victoires à Bâle et à Paris-Bercy, deux tournois où il n'a pas croisé la route de ses deux grands rivaux, Roger Federer ne peut pas masquer une réalité crue: sa saison 2011 a été décevante, «plombée» essentiellement par deux défaites  mortifiantes à Wimbledon face à Jo-Wilfried Tsonga et à Flushing Meadows devant Novak Djokovic.