Tennis: à Rome, Nick Kyrgios pète encore une fois les plombs et se fait disqualifier

Nick Kyrigos avait été condamné en 2016 par l’ATP à suivre une psychothérapie après ses débordements à répétition. L’Australien n’est visiblement pas guéri. Jeudi, au tournoi de Rome, il a complètement craqué, balancé une chaise sur le court et s’est logiquement fait disqualifier.
16 mai 2019, 16:36
/ Màj. le 16 mai 2019 à 16:31
Nick Kyrgios risque une nouvelle fois une très forte sanction.

Nick Kyrgios continue d’alimenter la chronique. Il a quitté le court en plein match du 2e tour du Masters 1000 de Rome après avoir reçu un jeu de pénalité dans le 3e set de son match face à Casper Ruud.

L’Australien, qui avait réglé violemment ses comptes avec Novak Djokovic et Rafael Nadal lors d’une interview la veille, a totalement vrillé au début du 3e set. Après un échange verbal avec l’arbitre, il a reçu un jeu de pénalité, ce qui l’a fait craquer.

 

 

Il a alors jeté sa raquette, puis balancé une chaise sur le court avant de ranger ses raquettes et quitter le court non sans avoir serré la main de l’arbitre. Il est donc automatiquement disqualifié.