Tsonga s'impose contre Fish, Murray forfait

Il n'y a pas eu de miracle pour Andy Murray. Blessé à l'aine depuis lundi dernier et battu lors de son premier match du round-robin par David Ferrer, l'Ecossais a jeté l'éponge au Masters de Londres. Jo-Wilfried Tsonga s'est quant à lui imposé face à l'Américain Mardy Fish.
03 août 2015, 19:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Jo-Wilfried Tsonga vainqueur de l'Américain Mardy Fish.

Andy Murray cède ainsi sa place à Janko Tipsarevic qui affrontera Tomas Berdych demain. «Je ne voulais pas prendre le risque d'aggraver ma blessure, explique Andy Murray. L'Open  d'Australie se déroule dans moins de deux mois. Continuer ce Masters aurait sans doute hypothéqué ma préparation pour Melbourne». 

«L'erreur de vouloir jouer à Bâle» 

Flamboyant cet automne avec ses titres à Bangkok, Toyko et Shanghaï, Andy Murray paye en cette fin de saison tous les efforts consentis ces derniers mois. Il n'a pas souhaité comme Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal s'accorder un véritable break ces dernières semaines. «J'ai sans doute commis l'erreur de vouloir jouer à Bâle», glisse-t-il.

Les malheurs d'Andy Murray bouleversent bien sûr la donne dans ce Masters. La présence comme l'an dernier des quatre meilleurs joueurs du monde en demi-finales n'est plus d'actualité. Celle de Novak Djokovic est d'ailleurs loin d'être assurée. Le no 1 mondial a bien failli connaître la défaite hier soir face à Tomas Berdych contre lequel il a dû sauver une balle de match avant de s'imposer  3-6 6-3 7-6.

Tsonga revient dans le jeu 

Dans le groupe B, Jo-Wilfried Tsonga est revenu dans le jeu. Le Français s'est imposé 7-6 (7/4) 6-1 devant Mardy Fish. Après avoir poussé Rafael Nadal dans ses derniers retranchements dimanche soir, l'Américain n'avait plus vraiment les jambes pour s'opposer à  Tsonga. Battu par Roger Federer dimanche, Jo-Wilfried Tsonga est désormais maître de son destin. Une victoire jeudi contre Rafael Nadal le hissera dans le dernier carré. Son succès contre Fish faisait aussi l'affaire du Bâlois qui avait l'assurance de jouer une demi-finale en cas de succès ce soir devant Rafael Nadal.