Tour de France: Peter Sagan gagne la 11e étape, Froome consolide son maillot jaune

Peter Sagan (Tinkoff) a gagné la 11e étape du Tour de France, qui menait le peloton de Carcassone à Montpellier sur 162,5 km. Chris Froome (Sky) a consolidé son maillot jaune.
13 juil. 2016, 17:41
/ Màj. le 13 juil. 2016 à 17:48
Peter Sagan (Tinkoff) a gagné la 11e étape du Tour de France.



Alors que la victoire semblait promise aux sprinters, une attaque du très offensif Sagan a changé la donne à 13 km du but. Le champion du monde est parti avec son équipier Maciej Bodnar, et seuls Froome et son coéquipier Geraint Thomas ont pu les accompagner. "Dès qu'ils nous ont rejoint, on savait qu'on était assez forts pour aller au bout", a commenté le Slovaque après l'arrivée.

Et de fait, le quatuor a roulé à fond et a pu résister au retour du peloton, arrivé à six secondes. Au sprint, Sagan, vainqueur pour la deuxième fois depuis le départ, s'est logiquement imposé devant Froome, qui a conquis six précieuses secondes de bonifications.

Au général, le double vainqueur du Tour possède désormais 28'' d'avance sur son compatriote Adam Yates. Le Colombien Nairo Quintana (4e) pointe à 35''.

Ce final un peu fou a sans doute permis à Froome de marquer des points sur le plan psychologique, ce qui est important avant l'arrivée jeudi au Mont Ventoux. L'attaque du Britannique a montré que ses rivaux, et notamment Quintana, n'étaient pas forcément très attentifs.

 



Avec la présence d'une forte tramontane sur les routes du Languedoc-Roussillon, l'étape a été nerveuse et très rapide. Des bordures ont été formées, mais elles n'ont pas été jusqu'au bout.

Deux hommes ont tenté une échappée au long cours, le champion de France Arthur Vichot et l'Australien Leigh Howard (IAM). Leur avance a grimpé jusqu'à un peu moins de cinq minutes, mais elle s'est ensuite réduite en raison des bordures. Le duo a été repris à 60 km de l'arrivée, après une fugue de 90 km.

 



Le vent risque de jouer encore un rôle jeudi lors de la 12e étape, entre Montpellier et le Mont Ventoux (184 km). Un point d'interrogation subsiste en effet, selon les organisateurs. En raison des violentes rafales, l'arrivée pourrait - le conditionnel reste de mise - être abaissée à hauteur du Chalet Reynard, situé à quelque six km du sommet.