Un air de Caraïbes a soufflé à Athletissima

Usain Bolt et Yohan Blake ont réussi de véritables feux d'artifices à Lausanne pour Athletissima. Le sextuple champion olympique a remporté le 200 m en 19''58 tandis que le champion du monde du 100 m s'est imposé sur la ligne droite en 9''69.
06 août 2015, 10:52
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Usain Bolt a fait le show à Lausanne.

Yohan Blake et Usain Bolt n'ont pas déçu à Athletissima. Les deux rois du sprint jamaïcains ont réalisé des temps canon sur 100 et 200 m. Yohan Blake a même réussi un temps incroyable sur 100 m, en 9''69! Il s'agit d'un nouveau record du meeting. Le Jamaïcain a devancé l'Américain Tyson Gay en 9''83.

"Je vous avais prévenu, a déclaré "la Bête", qui avait expliqué être un "homme de surprise". C'était la course parfaite. Mon coach m'avait dit que je pouvais courir vite. Je me sentais bien." Le Jamaïcain de 22 ans a d'ailleurs concédé que "tout était possible lors de la prochaine course." Après un tour de stade et une standing-ovation, Blake a lancé un "je vous aime, je reviendrai!"

Sur 200 m, Usain Bolt a, lui aussi, battu le record du meeting (19''58). Le sextuple champion olympique a repoussé le deuxième, Churandy Martina, qui a pourtant battu son record, à 0''27. "C'était une bonne course, même si je n'ai pas réussi le virage parfait", a déclaré la "Foudre", avant d'analyser la course de son camarade d'entraînement. "Je savais Yohan (Blake) capable de courir aussi bien qu'il l'a fait. S'il est possible de battre les records du monde du 100 et du 200 m? Je n'en suis pas sûr..."

Lavillenie toujours plus haut

Au saut à la perche, Renaud Lavillenie s'est imposé pour la troisième fois consécutive à Lausanne. Non sans peine. "J'étais fatigué mais cela fait du bien de triompher pour la troisième fois à Lausanne. Cela prouve que c'est un très bon stade", a lâché le Français.

Grosse déception sur 110 m haies. Aries Merritt, qui pouvait battre le record du monde, était très attendu. Malheureusement, il a commis un faux départ éliminatoire. Le vice-champion olympique Jason Richardson s'est imposé en 13''08 devant David Oliver. Mais c'est bien une atmosphère de tristesse qui règnait à La Pontaise. Le public espérait un bon temps d'Aries Merritt.

Sur 3000 m steeple, le favori kenyan Paul Koech s'est imposé en 8'05''80. Sur le 800 m féminin, Pamela Jelimo s'impose devant la championne olympique, la Russe Mariya Savinova.

La fusée Jeter

L'Américaine Carmelita Jeter a remporté le 100 m en 10''86. Lors d'un finish haletant, elle a dominé la championne olympique Shelly-Ann Fraser-Price. "Je me suis battue jusqu'au bout. C'est extraordinaire. C'est un plaisir d'être de retour, ici à Lausanne. Je suis très heureuse", a déclaré Carmelita Jeter.

Kirani James remporte aisément le 400 m. Le champion olympique de la Grenade s'impose en 44''37. Kevin Borlée est troisième. Sur 1500 m, le Kenyan Silas Kiplagat a pris le dessus sur ses adversaires. Au lancer du poids, la Néo-zélandaise Valérie Adams s'est imposée. Avec 20m95, elle bat tout simplement le record du meeting.

Pas de record pour le relais

Les Suissesses n'ont pas battu de record national sur 4x100 m. Les relayeuses helvétiques, emmenées par les soeurs Sprunger, ont réalisé un chrono de 43''54. Comme à Londres.