Une nouvelle discipline du wingsuit a fait son apparition en Haute-Savoie

Une nouvelle discipline a fait son apparition en Haute-Savoie. La partie vol n'est plus seule prise en compte.
07 août 2015, 15:33
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La 1re édition du "Hike and Fly" a réuni près de 30 participants.

Alors que la pratique du wingsuit fait de plus en plus d’adeptes – il suffit pour s’en convraincre de se rendre au Lauterbrunnen, haut-lieu du base jump en Suisse –, certains de ses adeptes ont pris l’option d’innover.

Loin de la philosophie du «tout pour le saut», une grosse vingtaine de sauteurs expérimentés, parmi lesquels figurait le Vaulis Guillaume Beck, s’est réunie le 14 juin dernier en France voisine, pour disputer la première édition du «Hike and Fly».

Le principe de cette nouvelle compétition est simple: contrairement aux épreuves disputées dans le cadre de la World Wingsuit League, où seul le temps du saut est comptabilisé, cette nouvelle discipline prend également en compte la partie effectuée à pied pour accéder au point de saut.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans nos éditions papier et numérique de mercredi.