Valentino Rossi s'adjuge le Grand Prix d'Argentine en MotoGP après une course incroyable

Valentino Rossi (Yamaha) a remonté ses adversaires pour empocher avec brio le Grand Prix d'Argentine MotoGP ce dimanche. Il fête sa 110e victoire de sa carrière.
07 août 2015, 15:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
L'Italien Valentino Rossi a pris la 4e place des essais du GP d'Austin.

Auteur de la pole position, Marc Marquez (Honda) s'envolait dès le départ et semblait parti pour un succès facile. Rossi, quant à lui, ne passait que 8e au terme de la première boucle. Mais le vétéran italien remontait un à un tous ses rivaux et s'emparait de la 2e place avant la mi-course.

A ce moment, Marquez comptait presque cinq secondes d'avance. Mais Rossi attendait son heure. Son choix de mettre un pneu arrière extra-dur s'avérait payant au fil des tours: il revenait sur Marquez, en pneus durs, et effectuait la jonction à trois boucles de l'arrivée. Le "Docteur" prenait la tête une première fois, mais son rival espagnol répliquait. Peu après, Rossi reprenait le commandement pour de bon, surtout que Marquez chutait après avoir touché la roue arrière de l'Italien.

Andrea Dovizioso (Ducati) et Cal Crutchlow (Honda) ont complété le podium. Au championnat du monde, Rossi occupe la tête avec 66 points. Dovizioso suit avec 60. Marquez n'est que 5e, avec déjà 30 points de retard. La saison s'annonce passionnante...

Suisses décevants

Les Suisses ont déçu en Moto2 à Termas de Rio Hondo. Thomas Lüthi, 3e sur la grille, n'a pu faire mieux que 6e. Pour sa part, Dominique Aegerter s'est classé au 13e rang. S'élançant en première ligne, Lüthi (Kalex) pouvait rêver de se battre pour un podium. S'il a réussi son départ, il a d'emblée perdu plusieurs places dans les deux premiers tours pour figurer à la 9e place. "C'est décevant", admettait son team manager Fred Corminboeuf durant la course.

Dans la deuxième moitié de l'épreuve, le Bernois trouvait un bon rythme et regagnait des places, aussi en raison de chutes devant lui. Mais cette 6e place a sans doute un peu goût amer. "Après les qualifcations, je m'attendais à mieux. Mais je ne parlerais pas de déception, on a quand même progressé durant ce week-end", expliquait-il.

Aegerter (Kalex) partait de trop loin après une qualification ratée. Il a un peu sauvé les meubles en inscrivant quelques points grâce à sa 13e place. "Je ne me sens pas bien sur la moto. Je suis trop crispé", admettait "Domino".

Les autres Suisses, tous aussi sur Kalex, ont fini hors du top 20. Randy Krummenacher est 21e, Robin Mulhauser 23e et Jesko Raffin 28e et dernier.

Première pour Zarco

Comme on le pressentait depuis le début de la saison, Johann Zarco (Kalex) a enfin réussi à gagner une course en Moto2. Le Français, meilleur temps des qualifications, s'est échappé dès les premiers tours pour signer un succès convaincant. Il a devancé l'Espagnol Alex Rins (Kalex) et le Britannique Sam Lowes (Speed Up). Au championnat, Zarco s'installe en tête avec 4 points d'avance sur Rins et 12 sur Lowes. Lüthi est 7e à déjà 23 longueurs.

L'Anglais Danny Kent (Honda) a dominé la course Moto3, s'imposant avec plus de dix secondes d'avance sur son coéquipier espagnol Efren Vazquez. Kent occupe la tête du championnat avec 27 points de plus que Vazquez.