Vendée Globe: Stamm est reparti

Bernard Stamm a enfin repris sa course dans le Vendée Globe. Le Vaudois a pu quitter le mouillage aux abords de Dunedin, à l'extrême sud de la Nouvelle-Zélande, ce matin vers 7h30 (heure suisse).
28 déc. 2012, 20:12
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Bernard Stamm a enfin pu repartir ce matin après un arrêt qui lui aura coûté cher.

Cet arrêt aura coûté cher au skipper de Cheminées Poujoulat, 10e avec un retard de 2870,6 milles sur le leader Armel Le Cléac' vendredi à 20h. Cela représente une perte sèche de plus de 1900 milles depuis le 23 décembre, précise un communiqué diffusé sur son site internet.

"Pour l'instant, j'essaye de charger mes batteries. Actuellement, j'ai juste de quoi faire tourner le pilote", a-t-il expliqué plus tard dans un nouveau communiqué. "Je suis satisfait de ma réparation. J'ai essayé de réparer ma colonne de winch mais je l'ai déjà reperdue. (...) Je suis fatigué. Je n'ai pas arrêté du tout. Je suis usé. Je vais aller dormir parce qu'il faut que je recharge aussi mes propres batteries."

La situation était plus serrée que jamais en tête de la flotte vendredi au pointage de 20h. La marge d'Armel Le Cléac'h sur son dauphin François Gabart était en effet de... 0,3 mille ! Le Genevois Dominique Wavre occupait pour sa part la 7e place, à près de 2300 milles du leader.

Vendée Globe. Les positions vendredi à 20h: 1. Armel Le Cléac'h (Fr), Banque Populaire, à 8606,4 milles de l'arrivée. 2. François Gabart (Fr), Macif, à 0,3 mille du leader. 3. Jean-Pierre Dick (Fr), Virbac Paprec 3, à 370,8. 4. Alex Thomson (GB), Hugo Boss, à 830,4. 5. Jean Le Cam (Fr), SynerCiel, à 1820,9. 6. Mike Golding (GB), Gamesa, à 2249,4. 7. Dominique Wavre (S), Mirabaud, à 2264,1. Puis: 10. Bernard Stamm (S), Cheminées Poujoulat, à 2870,6.