Vettel poursuit tranquillement sa folle série aux Etats-Unis

Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) plonge la formule 1 dans l'ennui et la monotonie. Le pilote allemand, déjà assuré d'un 4e titre mondial consécutif, a gagné avec une facilité dérisoire le Grand Prix des Etats-Unis à Austin.
07 août 2015, 12:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Romain Grosjean (à gauche), second, et Mark Webber entourent le vianqueur du GP des Etats-Unis 2013: Sebastian Vettel.

Vettel a signé son 12e succès de la saison, le 8e consécutif depuis la pause estivale. Il a conquis sa 38e victoire en Formule 1 et battu le record de victoires de suite lors d'une même saison. S'il s'impose dans une semaine au Brésil, il égalera un autre record, celui du nombre de succès en une saison détenu par son compatriote Michael Schumacher depuis 2004.

Concurrence écrasée

Vettel (26 ans) a écrasé la concurrence, comme le plus souvent depuis quatre ans, en signant la pole position, la victoire et le meilleur tour en course. «Pour être honnête, je ne sais pas quoi dire, à part remercier le public. C'est incroyable d'avoir plus de 100'000 personnes ici alors que c'est seulement la deuxième édition de cette course. La voiture était fantastique, mais cela a été un peu tendu au départ. Ensuite, le rythme était bon et j'ai pu contrôler la situation», a déclaré le vainqueur.

Le podium a été complété par Romain Grosjean (Lotus-Renault), qui a égalé son meilleur résultat, et Mark Webber (Red Bull-Renault). Les deux hommes se sont livrés un joli duel pour la place de dauphin, que le Franco-Suisse a su décider pour lui. Grosjean termine bien la saison, avec quatre places sur le podium lors des cinq dernières courses.

Pole décisive

«Cela a été une bonne course pour nous. J'ai pris un bon départ en passant Mark et j'ai failli aussi dépasser Sebastian. Toute l'équipe a donné le 100% et je suis très heureux de monter sur le podium ici aux Etats-Unis: j'aime ce pays et je me réjouis toujours de venir courir sur ce magnifique circuit. J'espère faire encore mieux l'an prochain», a expliqué Grosjean.

Quant au futur retraité Mark Webber, il regrettait surtout de ne pas avoir obtenu la pole position samedi. «Je pense qu'il était crucial de partir en pole. Le fait de ne pas y parvenir a sans doute été déterminant. Romain a très bien défendu sa deuxième place, mais je suis content d'être sur le podium pour ma dernière course de F1 ici.»

Lewis Hamilton (Mercedes) a terminé au 4e rang, devant Fernando Alonso (Ferrari) et Nico Hülkenberg (Sauber-Ferrari), qui a permis à l'écurie suisse d'inscrire de précieux points. Son coéquipier Esteban Gutierrez (Mex) a quant à lui fini 14e.

Le rookie finlandais Valtteri Bottas (Williams-Renault) a inscrit ses premiers points en prenant la 8e place. C'est le meilleur résultat d'une Williams cette saison.