Réservé aux abonnés

1er Août sous le signe du compromis

Alain Berset a martelé la notion de compromis dans ses discours.
02 août 2018, 00:01
/ Màj. le 02 août 2018 à 00:01
DATA_ART_12311822

Le président de la Confédération Alain Berset a rappelé, hier, l’importance du compromis pour le succès de la Suisse. Il s’exprimait depuis l’emblématique prairie du Grütli, où près de 1300 personnes étaient réunies pour célébrer la Fête nationale. Comme la veille, lors d’un brunch à Bellegarde (FR) et dans sa commune de Belfaux (FR), il a souligné que c’est grâce à sa capacité de compromis que la Suisse se porte bien aujourd’hui.

C’est aussi grâce à des compromis que les relations entre la Suisse et l’Union européenne fonctionnent. Selon le président de la Confédération, la Suisse doit pouvoir...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois