Réservé aux abonnés

Abandon des poursuites exigé

Le procès de la débâcle de la BCGE pourrait prendre fin ce matin.
05 août 2015, 16:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5880967

Le procès en appel des responsables présumés de la débâcle de la Banque cantonale de Genève (BCGE) pourrait tourner court. La défense a demandé hier que le Ministère public abandonne les poursuites à l'encontre des trois accusés.

L'accord financier révélé la semaine dernière entre Ernst & Young et l'Etat de Genève est venu brouiller les cartes lors de ce premier jour de débats. Cet arrangement entraîne en effet le retrait par le Parquet des poursuites contre les deux ex-réviseurs de la banque, anciens employés de la société fiduciaire.

Plus que trois accusés

Aujourd'hui, seules trois pe...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois