Accidents mortels en montagne en hausse en 2011

En 2011, 151 personnes ont perdu la vie en pratiquant un sport de montagne dans les Alpes suisses et dans le Jura. L'augmentation est de 22% par rapport à l'année précédente.
05 août 2015, 15:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
montagne

Selon le Club alpin suisse (CAS), 2644 personnes se sont retrouvées en situation d'urgence et ont dû être secourues.  La cause principale  des accidents mortels a été la chute.

L'évolution des décès a fortement été influencée par les  conditions météorologiques. Les belles périodes de beau temps au  printemps et en automne ont sensiblement rallongé la période de  randonnée en montagne, explique le CAS ce matin.

Le total des décès est même de 217 en montagne (173 en 2010) si l'on tient compte des maladies (47 cas), le plus souvent en raison  d'un problème cardio-vasculaire, explique le CAS. Lors de la  pratique des sports de montagne au sens le plus strict, 151 personnes ont perdu la vie dans 135 accidents. Ces chiffres ne  tiennent pas compte des cas mortels de deltaplane, parapente, speed- flying, base-jumping ou de VTT, précise le CAS.

La hausse des décès a été constatée pour l'alpinisme (33), la  randonnée(64) et les courses en raquettes (7). La proportion de  personnes étrangères accidentées est de 18% lors de randonnées,  tandis qu'en alpinisme, avec 29 personnes, la proportion d'étrangers  et de 88%. Le nombre de décès a en revanche diminué pour le ski de  randonnée (21) et pour l'escalade en rocher (3).