Alerte aux faux sentiments sur Internet

Onze personnes ont déposé plainte dans le canton de Berne depuis le début de l'année après avoir été escroquées sur des sites de rencontres par des individus baptisés "Love Scammer" ou "Romance Scammer". Le montant total des arnaques s'élève à 500'000 francs.
07 août 2015, 14:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
FILE - In this Feb. 22, 2010 file photo, a student uses an Apple MacBook laptop in his class in Palo Alto, Calif. New warnings are emerging of a security flaw known as the "Bash" bug, which cyber experts say may pose a serious threat to computers and other devices using Unix-based operating systems such as Linux and Mac OS X. (AP Photo/Paul Sakuma, File)

La police cantonale bernoise met la population en garde contre les arnaques aux faux sentiments sur Internet. Onze plaintes ont été déposées depuis le début de l'année par des personnes tombées dans ce piège. Le montant total des arnaques s'élève à 500'000 francs.

Les victimes ont été grugées par des individus rencontrés sur les réseaux sociaux ou sur des sites de rencontres. Ces escrocs qui sévissent sur la toile ont été baptisés "Love Scammer" (escroc d'amour) ou de "Romance Scammer".

Après avoir déclaré être éperdument tombé amoureux, l'arnaqueur demande rapidement à sa proie de lui faire parvenir de l'argent en évoquant des histoires crédibles comme des factures de médecin ou des frais de voyage, explique lundi la police.

Depuis le début de l'année, quatorze affaires de ce type ont été annoncées à la justice bernoise. A onze reprises, les auteurs de ces arnaques ont réussi à convaincre leurs victimes de verser de l'argent pour un montant total de 500'00 francs environ.