Réservé aux abonnés

André Borschberg de Solar Impulse: «De nombreux avions seront convertis à l’électrique»

Dans le cadre des cinq ans du tour du monde historique de Solar Impulse, ses deux pilotes, André Borschberg et Bertrand Piccard, ont effectué lundi matin à Sion un vol de démonstration à bord de l’avion électrique Bristell Energic. Ils évoquent les enjeux liés à l’aviation propre.
20 juil. 2021, 16:00 / Màj. le 20 juil. 2021 à 16:00
Cinq ans après avoir bouclé le tour du monde avec Solar Impulse, Bertrand Piccard et André Borschberg ont évoqué les enjeux liés à l'aviation propre, lundi à Sion.

Il était 11h30 lundi lorsque, dans un étonnant silence, l’avion Bristell Energic a pris son envol de l’aéroport de Sion. Equipé du système de propulsion électrique développé par la société valaisanne H55, le biplace réputé «zéro émission» était placé sous les commandes de l’explorateur Bertrand Piccard et du Nyonnais André Borschberg, cofondateur de H55. Une manière pour les deux hommes de célébrer le cinquième annivers...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois