Apprentissage: les entreprises suisses manquent de candidats

Le baromètre des places d'apprentissage montre que l'offre en places d'apprentissage dépasse la demande en Suisse.
07 août 2015, 11:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le canton fait la promotion de l'apprentissage.

 A fin août, les entreprises suisses proposaient quelque 95'000 places d'apprentissage, soit 3500 de plus qu'un an auparavant. Le nombre de jeunes de 14 à 20 ans intéressés par une formation professionnelle a pour sa part décru à 93'500, ou 3000 de moins.

Ces chiffres ressortent du baromètre des places d'apprentissage effectué par l'institut Link sur mandat du Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI) et publié lundi. Il a été établi sur la base d'entretiens téléphoniques avec 2553 jeunes et de réponses écrites de 5441 entreprises, dont 2098 offraient des places d'apprentissage.

Le nombre de places attribuées fin août s’élève à 87'000 contre 85'000 à fin août 2012, selon les données recueillies par LINK. Environ 8500 autres places de formation étaient encore libres, ou 1500 de plus. Sur ces 8500 places, les entreprises espèrent en pourvoir encore 1500 cette année.

"Manque de candidats adéquats"

Les branches techniques, la construction, l’architecture et les services comptent le plus grand nombre de places d’apprentissage inoccupées. "Renseignements pris auprès des entreprises, le manque de candidatures adéquates en est la principale raison", écrit le SEFRI dans un communiqué.

Selon le baromètre LINK, le nombre de jeunes confrontés au choix d’une formation en 2013 et intéressés par une place d'apprentissage pour 2014, ou qui avaient déjà reçu une réponse favorable, est en recul. Quelque 16'500 personnes sont concernées cette année contre 17'000 en 2012. En 2007, à l’époque de la pénurie des places d’apprentissage, environ 24'500 jeunes se trouvaient dans une telle situation.