Arrestation d'un Turc soupçonné de terrorisme dans le canton de Fribourg

Une homme de 52 ans, soupçonné de terrorisme, a été interpellé et auditionné par le ministère public du canton de Fribourg en raison.
07 août 2015, 15:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Après son appel, l'homme a été rapidement arrêté par les forces de l'ordre (illustration).

Un ressortissant turc, soupçonné d'activités terroristes, a été arrêté dans le canton de Fribourg à la demande de l'Allemagne. Il est détenu en attente de son extradition, a indiqué l'Office fédéral de la Justice (OFJ), confirmant une information de la "SonntagsZeitung".

L'homme de 52 ans a été interpellé et auditionné par le ministère public du canton sur mandat de l'OFJ. Les autorités allemandes lui reprochent d'être membre de l'organisation communiste turque TPK/ML.

Il aurait régulièrement participé depuis l'été 2012 à des assemblées en Allemagne en tant que membre du comité en exil de l'organisation et aurait collaboré à des prises de décision, écrit l'OFJ. Les activités recouvraient l'acquisition de moyens financiers et le recrutement ainsi que la formation de nouveaux membres.

Comme le Turc s'oppose à son extradition en Allemagne, l'OFJ a demandé aux autorités allemandes de déposer une demande formelle. La Suisse prendra alors une décision. L'homme a la possibilité de faire recours jusqu'au Tribunal fédéral.

Délits en Suisse?

Les autorités suisses en profiteront pour contrôler si l'homme n'a pas commis d'éventuels délits en Suisse, a indiqué l'OFJ. Techniquement, une procédure menée en Suisse aurait la priorité sur la demande d'extradition allemande. Mais si l'essentiel des faits reprochés concerne l'Allemagne, le Turc pourra être renvoyé avant que la procédure helvétique soit terminée.

Le jour même de l'arrestation du suspect dans le canton de Fribourg, la police allemande avait arrêté un Allemand et six Turcs âgés de 44 à 67 ans et mené des perquisitions. Tous sont soupçonnés d'appartenir à l'organisation terroriste TKP/ML à l'étranger.