Assurances: les femmes ont en moyenne une retraite inférieure d’un tiers à celle des hommes

Même si l’écart tend à se réduire, les femmes ont en moyenne une retraite inférieure d’un tiers à celle des hommes. Cela est principalement dû aux différences dans les parcours professionnels.
10 déc. 2019, 09:54
/ Màj. le 10 déc. 2019 à 09:54
La différence est particulièrement importante chez les personnes choisissant de travailler à temps partiel et les retraitées divorcées. (illustration)

L’écart des retraites entre hommes et femmes tend à se réduire en Suisse, mais risque encore d’être une réalité pendant un certain temps, ont estimé mardi les spécialistes de l’assureur Swiss Life. La différence est particulièrement importante chez les personnes choisissant de travailler à temps partiel et les retraitées divorcées.

Les femmes perçoivent en moyenne une retraite inférieure d’un tiers à celle des hommes. Cette situation concerne essentiellement les femmes mariées, mais ce sont les retraitées divorcées qui souffrent le plus de cette situation, a souligné l’assureur-vie zurichois dans une étude. Environ 30% d’entre elles reçoivent ainsi des prestations complémentaires.

Réduction du temps de travail

Les cotisations du deuxième pilier, celles liées à la prévoyance professionnelle, sont particulièrement impactées par cette situation. «Les raisons principales sont les différents parcours professionnels entre hommes et femmes ainsi que la répartition des rôles dans le ménage», a estimé le groupe.

La réduction du temps de travail a également un impact particulièrement important, même si les Suissesses sont aujourd’hui plus actives au niveau professionnel.