Aucun indice n'a été trouvé après l'incendie criminel du centre islamique de Flums

Aucun indice n'a été trouvé au centre islamique de Flums (SG) qui a été la cible d'un incendie criminelle dimanche. Les membres de la communauté islamiques de Suisse sont inquiets.
07 août 2015, 14:32
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Ein Papier in albanischer Schrift informiert ueber den Brandanschlag am Eingang zum Lokal des islamisch-albanischen Kulturvereins in Flums am Sonntag, 7. Dezember 2014. Umbekannte haben am fruehen Sonntagmorgen einen Anschlag auf ein Lokal des islamisch-albanischen Kulturvereins in Flums, SG, veruebt. Durch eine eingeschlagene Glastuere wurden zwei Molotow-Cocktails in die dahinterliegende Cafeterie geworfen. Es entstand ein Mottbrand und Mobiliar wurde angesengt. (KEYSTONE/Arno Balzarini)

La police n'a toujours pas de piste après l'incendie criminel présumé découvert dimanche matin dans le centre culturel islamique albanais à Flums (SG). Le président de l'Association des communautés islamiques de Suisse orientale (Digo) fait part de son inquiétude.

L'attaque a une signification religieuse, car elle visait une salle de prière, a indiqué lundi Hisham Maizar, président de la Digo. "Nous vivons, pour ce qui concerne l'islam, des temps turbulents". La Suisse doit se préoccuper de la liberté religieuse, a-t-il ajouté.

Le maire de la commune Christoph Gull est totalement surpris par l'attaque, a-t-il indiqué dans le quotidien alémanique "Blick". Il n'y a jamais eu de problème dans le village avec le centre culturel islamique albanais.

Selon le maire, les images d'une caméra de surveillance montrent qu'une vitre du centre a été brisée dimanche matin tôt. Ensuite, deux objets en feu ont été jetés dans la pièce et ont explosé en projetant des flammes.

Un homme venant pour la prière a découvert le feu couvant dimanche vers 6h30. Les pompiers ont pu rapidement venir à bout du sinistre. Les enquêteurs ne disposent pour l'instant d'aucune piste sur les auteurs de l'attaque, a indiqué le porte-parole de la police cantonale st-galloise.