Baisse de la consommation d’électricité en 2020, notamment en raison du semi-confinement

La consommation d’électricité en Suisse en 2020 s’est établie à 55,7 milliards de kilowattheures (kWh). Un chiffre en baisse par rapport à l’année précédente.
16 avr. 2021, 14:03
/ Màj. le 02 juin 2021 à 13:01
En 2020, la consommation nationale s’est élevée à 59,9 milliards de kWh.

Le semi-confinement dû au coronavirus a entraîné une baisse de la consommation d’électricité en Suisse en 2020. Elle s’est établie à 55,7 milliards de kilowattheures (kWh), en baisse de -2,6% par rapport à l’année précédente, selon un communiqué vendredi de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN).

En 2020, la consommation nationale s’est élevée à 59,9 milliards de kWh. Après déduction des pertes de 4,2 milliards de kWh liées au transport et à la distribution de l’électricité, il résulte une consommation de 55,7 milliards de kWh, soit une baisse de 2,6% ou d’environ 1,5 milliard de kWh, ce qui équivaut environ à la consommation annuelle de 296’800 ménages, par rapport à 2019 (57,2 milliards de kWh.

Selon les indications du Secrétariat d’Etat à l’économie, la deuxième vague de coronavirus a eu un impact nettement moins important sur l’économie que la première en début d’année. Le secteur des services en particulier a été fortement affecté tout au long de l’année par les mesures prises dans le cadre de la pandémie.

Moins de jours de chauffage

Mais le semi-confinement n’est pas seul en cause: la baisse de la consommation est également due à la conjoncture, aux conditions météorologiques – les jours de chauffage ont diminué – et à l’amélioration énergétique, précise l’OFEN.

La production nationale d’électricité a diminué de 2,7% en 2020, s’établissant à 69,9 milliards de kWh (71,9 milliards de kWh en 2019). Après déduction de 4,4 milliards de kWh pour la consommation due au pompage d’accumulation, il résulte une production nette de 65,5 milliards de kWh.