Réservé aux abonnés

Bâle-Ville reste à gauche, Argovie plutôt à droite

Trois sortants bâlois et trois Argoviens réélus au Conseil d’Etat. UDC malmenée à Bâle.
24 oct. 2016, 00:01
/ Màj. le 24 oct. 2016 à 00:01
Die bisherigen Regierungsraetin Eva Herzog (SP) nach der Bekanntgabe der Zwischenresultate der Gesamterneuerungswahlen des Kantons Basel-Stadt im Kongresszentrum in Basel, am Sonntag, 23. Oktober 2016. (KEYSTONE/Georgios Kefalas) SCHWEIZ WAHLEN BASEL-STADT

La droite n’est pas parvenue à faire tomber la majorité rose-verte en place depuis 2005 au gouvernement de Bâle-Ville: la candidate Verte Elisabeth Ackermann a même été élue au premier tour, hier.

Trois sortants ont atteint la majorité absolue et sont réélus: Eva Herzog (PS), avec 33 576 voix, Christoph Brutschin (PS, 29 448) et Lukas Engelberger (PDC, 26 635). Est également élu le juriste et député libéral (PLS) Conradin Cramer, avec 24 078 suffrages. Il reprend le siège du démissionnaire Christoph Eymann (PLS).

Elisabeth Ackermann a, quant à elle, obtenu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois