Réservé aux abonnés

Berne a enquêté pour cinq pays

Le premier procès pour «phishing» international a lieu cette semaine à Bellinzone.
23 oct. 2016, 23:10
/ Màj. le 24 oct. 2016 à 00:01
ZUR MELDUNG, DASS DIE BUNDESANWALTSCHAFT GEGEN EINEN MUTMASSLICHEN DSCHIHADREINSENDEN KLAGE EINREICHTE, STELLEN WIR IHNEN AM FREITAG, 19. FEBRUAR 2016, FOLGENDES ARCHIVBILD ZUR VERFUEGUNG  -  Aussenansicht des Bundesstrafgerichts in Bellinzona, aufgenommen am Dienstag, 1. September 2015.  (KEYSTONE/Ti-Press/Gabriele Putzu) SCHWEIZ BUNDESANWALTSCHAFT DSCHIHAD REISENDER

Des ouvertures de mails et de fichiers qui coûtent cher: les courriels «hameçonnant» les clients – en leur faisant croire qu’ils proviennent d’une banque – peuvent rapporter gros aux voleurs de données. Trois d’entre eux seront jugés au Tribunal pénal fédéral (TPF), à Bellinzone, mercredi. Il s’agit d’une première suisse.

Actuellement incarcérés à Lenzburg (AG), Thorberg (BE) et Berne, les trois prévenus ont, entre 2008 et 2014, obtenu frauduleusement 133 610 données de cartes de crédit, dont 3600 liées à des établissements financiers suisses. Le Ministère public d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an