Réservé aux abonnés

Bruxelles gèle la participation suisse au niveau de la recherche

Après la suspension du processus de ratification de l'accord sur la libre circulation avec la Croatie liée au vote de l'initiative "contre l'immigration de masse", les sanctions tombent.
07 août 2015, 13:23
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7801836.jpg

La Commission européenne a mis sa menace contre la Suisse à exécution. Après la suspension du processus de ratification de l'accord sur la libre circulation avec la Croatie, elle gèle les négociations sur la participation suisse au programme européen de recherche "Horizon 2020", a-t-elle indiqué hier soir, confirmant une information de la RTS. Le sort de l'association de la Suisse au programme d'échange académique Erasmus+ en subit les mêmes conséquences.

Samedi, la Suisse a indiqué qu'elle suspendait l'accord pour l'extension de la libre circulation des personnes à la Croatie. Après le "oui"...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois