Réservé aux abonnés

Carrière et gosse font mauvais ménage

Le modèle "deux enfants par couple" correspond rarement à la réalité. Le niveau de formation est inversement proportionnel au nombre d'enfants.
07 août 2015, 15:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8968952.jpg

Christiane Imsand

Le désir d'enfant reste fort dans notre société: 63% des jeunes dans la vingtaine, femmes et hommes confondus, souhaitent avoir deux enfants, 28% aimeraient même en avoir trois. Il y a pourtant loin du rêve à la réalité. "Depuis la deuxième moitié des années 1970, le nombre d'enfant par femme stagne autour de 1,5, alors que le renouvellement des générations impliquerait une moyenne de 2,1 enfant", indique Yvon Csonka, chef des analyses thématiques à l'Office fédéral de la statistique (OFS). En cause: la difficulté à concilier carrière professionnelle en vie de famille. Plus...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois