CFF: les vélos auront 400 places de plus dans les trains dès 2022

Les CFF s’attendent à ce que de plus en plus de personnes embarquent à vélo et vont ajouter près de 10 places supplémentaires dans les trains très prisés des cyclistes. La réservation obligatoire dans les InterCity se poursuivra pour l’heure.
27 oct. 2021, 17:25
/ Màj. le 27 oct. 2021 à 17:53
Un nouveau système de réservation de vélos dans les trains sera mis en place dès 2023.

Les CFF développent leur offre pour les cyclistes. Dès 2022 et jusqu’en 2025, plus de 400 places supplémentaires pour vélos seront créées dans les trains grandes lignes. Le système de réservation sera lui amélioré en 2023.



Depuis les nouvelles conditions de réservation sur le réseau IC en mars, 169’000 réservations ont été effectuées, indiquent les CFF mercredi. La compagnie ferroviaire s’attend à ce que la demande continue d’augmenter.

Réservation sur les grandes lignes maintenue

Dès la prochaine saison des deux-roues, davantage d’espace pour les vélos sera proposé sur les trains circulant à travers le Lötschberg en direction du Valais. Il y aura sept à neuf places supplémentaires dans certains trains très prisés des cyclistes. D’autres offres seront améliorées comme des capacités à bord des trains de nuit pour Amsterdam et Berlin.

L’obligation de réserver sur les grandes lignes a suscité les critiques de plusieurs organisations. Les CFF vont toutefois maintenir ce système tant que la demande de places de vélos sera supérieure à l’offre durant le week-end. Toutefois, le système de réservation doit être amélioré et un nouveau sera mis en place pour la saison 2023.

A lire aussi: CFF: pétition contre la réservation obligatoire pour les vélos dans les trains InterCity

Mesures urgentes, selon l’ATE et Pro Velo

L’Association Transports et Environnement (ATE) et Pro Velo saluent un pas dans la bonne direction. Mais elles souhaiteraient davantage d’efforts pour augmenter les capacités pour les vélos dans les trains. Le mauvais temps de l’été 2021 a entraîné une baisse de la demande et «contribué à rendre les problèmes moins évidents cette année».

Le mauvais temps a contribué à rendre les problèmes moins évidents cette année.
L’Association Transports et Environnement et Pro Velo, dans un communiqué commun

Concernant l’application pour la réservation, les deux associations la jugent compliquée et propre à décourager de nombreux clients. Elles ont reçu de nombreux retours négatifs. Les CFF doivent donc mettre «les bouchées doubles» pour fournir à la clientèle des moyens techniques à la hauteur, selon la conseillère nationale Delphine Klopfenstein Broggini (Verts/GE), vice-présidente de Pro Velo, citée dans le communiqué.