Réservé aux abonnés

Condamnations définitives après le meurtre de Cointrin

13 juil. 2016, 23:29
/ Màj. le 14 juil. 2016 à 00:01

L’assassinat d’un homme d’affaires à Cointrin (GE), en novembre 2008, a trouvé son épilogue. Après avoir rejeté le recours du tueur à gages, en 2014, le Tribunal fédéral a débouté une femme de 72 ans et un palefrenier qui avait établi les contacts entre les protagonistes.

Reconnue coupable de complicité d’assassinat, la septuagénaire avait avancé la somme de 25 000 francs, soit la moitié du montant que sa fille, épouse de la victime, avait versé au tueur. Cette veuve âgée, qui avait mené une vie irréprochable jusqu’aux faits fatidiques, n’échappera pas à une condam...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an