Réservé aux abonnés

Consentement présumé pour le don d'organes avalisé: «C’est une très bonne nouvelle»

Le don d’organes connaît une vraie révolution, avalisée lundi au Parlement. Le consentement présumé va certainement permettre de sauver des vies chaque année en Suisse.
21 sept. 2021, 00:01 / Màj. le 21 sept. 2021 à 17:24
Avec le consentement présumé, les Chambres fédérales espèrent augmenter le nombre de dons d’organes.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois