Des files d'attente VIP aux remontées mécaniques d'Andermatt

Payer pour pouvoir dévaler la pente avant les autres, telle est l'idée du domaine touristique d'Andermatt, dans le canton d'Uri. Le propriétaire du domaine, l'Egyptien Samih Sawiris, veut créer des files d'attente VIP, pour éviter les queues.
20 nov. 2016, 14:35
/ Màj. le 20 nov. 2016 à 14:40
La station d'Andermatt veut introduire des files d'attentes payantes pour les remontées mécaniques.

L'investisseur égyptien Samih Sawiris veut introduire des files d'attente VIP dans son domaine touristique d'Andermatt (UR). Les skieurs paieront plus pour éviter les queues. Le projet fait des sceptiques, "mais je suis pour", dit M. Sawiris.

J'ai déjà réalisé beaucoup de projets qui n'enchantaient pas dans un premier temps, a dit M. Sawiris dans une interview avec le SonntagsBlick. La Suisse se repose trop sur la nature fantastique. Mais il faut offrir aux clients ce que les concurrents offrent aussi, comme des files d'attente VIP, selon lui.

L'investisseur souligne que le service est le gros problème de la Suisse. Il se prononce pour engager des résidents locaux plutôt que des travailleurs étrangers. Ceux-ci viennent en Suisse deux ou trois mois par année et ne s'identifient pas réellement avec le village.

"Lorsqu'un serveur habite dans le village où il travaille, il vit pour le lieu". Pour M. Sawiris ce n'est pas grave si le personnel coûte plus cher, puisque les touristes s'attendent à des prix plus élevés en Suisse.

Le domaine touristique d'Andermatt engendre encore des déficits pour M. Sawiris. Il espère atteindre la masse critique dont il a besoin pour afficher des bénéfices ces prochaines années.