Réservé aux abonnés

Des tarifs jugés trop chers

06 août 2015, 14:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6380368.jpg

L'organisation pour le développement de la mobilité douce "actif-trafiC" a examiné la qualité de l'offre de 53 villes et agglomérations suisses en trams et bus. Ces derniers sont parfois, à cause de la hausse des tarifs, de moins en moins concurrentiels face à la voiture.

De nombreuses améliorations, notamment dans la vitesse de parcours, la fréquence de passage et l'offre de places assises, ont été constatées par rapport à deux analyses antérieures, indique mercredi l'organisation dans un communiqué. Mais les tarifs ont augmenté de 19% en moyenne pour les abonnements mensuels depuis 2003, c...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois