Réservé aux abonnés

Dispositif très sophistiqué entre Genève et Paris

06 août 2015, 14:51
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Comment s'était organisée la fratrie pour constituer, entre Genève et Paris, un réseau de blanchiment d'argent d'"une ampleur inédite", selon les termes du procureur de la République française? Hier, les enquêteurs faisaient état d'un total de 19 personnes mises en examen, dont neuf sont actuellement incarcérées. Une source de l'AFP estime qu'il reste encore d'autres personnes à interpeller, sans toutefois pouvoir préciser leur nombre.

La première "victime politique" de ce dossier mise en examen samedi, la maire adjointe écologiste du XIIIe arrondissement de Paris, Florence Lamblin, a annoncé...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois