Drame de Sierre: «C'était une vue horrible»

Les secouristes en état de choc
05 août 2015, 15:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Sierre. 13.03.2012. Accident d autocar dans le tunnel autoroute A9 direction Sion. Un detail de la carlingue, en haut devant. (Le Nouvelliste-Andree-Noelle Pot)

C'est le site internet belge rtbf.be qui le publie: le médecin chef de l'Organisation cantonale valaisanne de secours (OCVS), Jean-Pierre Deslarzes n'a pas caché avoir de la peine à trouver les mots. «Tous les intervenants ont été choqués par ce qu'ils ont vécu», a-t-il déclaré.

Alain Rittemer, le chef des secours intervenus hier soir sur l'accident, s'est exprimé en direct sur RTL-TVI. Dans les premiers arrivés sur place, il décrit la scène: «C'est vraiment une vision qu'on n'a pas du tout l'habitude de voir. Ça fait 20 ans que je travaille mais ça dépassait tout ce qui est imaginable.»

«On peut faire les hypothèses que vous voulez, on ne trouvera jamais de réponse. (...) La seule chose qui nous a tenu à cœur c'était de dégager ces enfants qui criaient. On a commencé par dégager l'arrière du bus, les personnes les plus valides", a-t-il encore expliqué.

«L'émotion prend le dessus sur tout. On évacuait et, au fur et à mesure, les sauveteurs présentaient les premiers signes de burn out.»

Le co-organisateur du voyage, Johan Swinnen, s'est rendu sur place peu après l'accident. Lui aussi a été bouleversé: «C'était une vue horrible. Tous les élèves étaient déjà en dehors du car.»