Ebola: un laboratoire suisse se penche sur le virus

le virus Ebola est étudié depuis ce printemps dans un laboratoire helvétique situé à Spiez, dans le canton de Berne.
07 août 2015, 14:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Voilà Ebola. Le virus qui provoque des fièvres hémorragiques et qui sévit actuellement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

Le virus Ebola est aussi en Suisse, mais uniquement dans un lieu hautement sécurisé. Il est étudié depuis ce printemps au Laboratoire de Spiez (BE), un établissement spécialisé en recherche sur les matériaux nuisibles à l'humain, financé par la Confédération.

Le virus Ebola fait partie d'une famille de virus à l'apparence filaire caractéristique. Au Laboratoire de Spiez, la recherche virologique porte principalement sur les moyens de détecter ces virus, dont celui d'Ebola, a déclaré mardi le chef de la division de virologie, Marc Strasser.

Si un cas de fièvre Ebola devait être suspecté en Suisse, il pourrait être examiné à Spiez. "Nous faisons aussi de la recherche fondamentale pour contribuer notamment au développement de substances antivirales et de précurseurs de vaccins", a dit M. Strasser. Actuellement toutefois, aucun projet de recherche concret n'est mené avec le virus Ebola.

Vêtements spéciaux

Le personnel doit porter des vêtements de protection spéciaux, sous pression positive. Ce qui signifie que si la combinaison d'un employé devait être endommagée, celui-ci en expulserait l'air, de façon à éviter tout contact avec la maladie.

Le complexe de laboratoires de biosécurité de Spiez a été inauguré à l'été 2010. Il est le seul du pays de niveau P4, soit susceptible d'abriter des agents pathogènes très dangereux. Le bâtiment a été conçu à des fins civiles aussi bien que militaires.