Ecocop, une initiative "pernicieuse" selon hotelleriesuisse et Parahotellerie Schweiz

Pour hotelleriesuisse et Parahotellerie Schweiz, les trois objets soumis au peuple le 30 novembre prochain nuiraient, en cas d'acceptation, aux intérêts de l'économie. Les deux organisations recommandent dont le non.
07 août 2015, 14:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
hotelleriesuisse et Parahotellerie Schweiz recommandent le rejet des trois initiatives.

hotelleriesuisse et Parahotellerie Schweiz recommandent le rejet des trois initiatives soumises au peuple le 30 novembre. Toutes trois iraient à l'encontre des intérêts de l'économie, celle dite Ecopop étant, à leurs yeux, la plus pernicieuse pour leur branche.

Dans un communiqué commun, les deux organisations relèvent l'importance pour leurs membres de l'emploi d'étrangers pour combler la pénurie de personnel qui sévit aujourd'hui déjà. Avec son chiffre "hautement irréaliste" de limitation à 0,2% du solde migratoire, l'initiative menace l'existence de nombreuses PME et entreprises familiales notamment dans l'hôtellerie.

Les deux autres textes soumis au souverain le 30 novembre ne trouvent pas davantage grâce devant les deux organisations faîtières de l'hôtellerie et de la para-hôtellerie. Tous deux porteraient préjudice à la place économique suisse s'ils étaient acceptés.

Un oui à l'initiative sur l'or réduirait énormément la marge de manoeuvre de la Banque nationale. Celle pour la suppression des forfaits fiscaux représente des enjeux cruciaux en termes économiques pour les régions de montagnes et rurales entre autres.