Réservé aux abonnés

Ecologie: la neutralité carbone, tout le monde s’y met, même le monde de la finance

Sous la pression d’investisseurs, toujours plus d’entreprises annoncent une future neutralité carbone. Entretien avec Marie Owens Thomsen, responsable de la stratégie d’investissement dans la finance «verte» chez Lombard Odier.
13 sept. 2021, 00:01
/ Màj. le 13 sept. 2021 à 07:26
DATA_ART_1718214

En dépit du rejet de la Loi sur le CO2 en votation, en juin dernier, toujours plus d’entreprises, grandes et petites, divulguent leurs plans pour arriver à la neutralité carbone d’ici à 2050. Ces annonces ne sont pas que des exercices marketing: outre la pression des investisseurs, elles répondent aussi à des exigences légales et tentent de parer à des risques économiques de mieux en mieux identifiés, explique Marie Owens Thomsen, responsable de la stratégie d’investissement dans la finance «ve...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois