Ecopop: le non des organisations de jeunesse

Les organisations de jeunesse disent non à l'initiative "Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles", dite Ecopop, sur laquelle les Suisses sont appelés à s'exprimer le 30 novembre prochain.
07 août 2015, 14:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Forte participation neuchâteloise aux votations fédérales de ce dimanche.

Le Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ) s'oppose à l'initiative dite Ecopop soumise au peuple le 30 novembre. Cette faîtière qui regroupe plus de 60 organisations est en faveur d'une Suisse "ouverte et humaine", alors que "l'initiative souhaite l'opposé et nous isole complètement", explique Letizia Carigiet, coprésidente du CSAJ citée dans un communiqué.

Son comité, composé de représentants de toutes les organisations membres, s'est prononcé à l'unanimité contre l'initiative, précise le CSAJ dans son communiqué publié jeudi. Et ce dernier de faire allusion aux effets, sur Erasmus notamment, du oui à l'initiative contre l'immigration de masse le 9 février pour illustrer les conséquences sur les jeunes et les organisations de jeunesse d'une acceptation d'Ecopop.