Escroquerie: la police met en garde contre les faux neveux

La police cantonale vaudoise met en garde contre l'escroquerie du "faux neveu". Un homme a tenté de soutirer 50'000.- à une personne âgée du Chablais vaudois en se faisant passer pour son neveu.
20 oct. 2016, 18:10
/ Màj. le 20 oct. 2016 à 20:10
Les faux neveux sévissent actuellement en Suisse romande.

Une Chablaisienne de 67 ans a été contactée lundi 17 octobre par un homme prétextant être son neveu. Il a tenté de lui soutirer 50'000 francs en prétextant la conclusion d'un contrat important mais la femme ne s'est pas laissée duper. Elle a alerté la police qui a pu mettre la main sur une Polonaise de 25 ans, une intermédiaire du réseau. Cette jeune femme a été relâchée mais la police poursuit son enquête afin d'identifier les autres membres de la bande.

La Police cantonale vaudoise a reçu récemment plusieurs appels pour des tentatives d’escroquerie de ce type. Les cibles sont principalement des femmes âgées parlant allemand ou italien. Une fois la confiance établie, des intermédiaires se rendent immédiatement à domicile ou fixent un rendez-vous à l’extérieur pour se faire remettre plusieurs dizaines de milliers de francs sous des prétextes divers. Les auteurs semblent avoir des liens étroits avec la communauté Rom de Pologne.

Pour le seul canton de Vaud, 16 cas ont été annoncés en 2016, dont quatre ayant abouti à des remises d’argent pour un total de près de 150'000 francs. Le 12 octobre, une dame de 87 ans de la région lausannoise a retiré 70'000 francs au guichet d’une banque pour les remettre à un escroc.

Les autres cantons sont également touchés par ce phénomène.

par Romain Boisset