Feux du 1er août: pensez aux animaux!

Les fusées et pétards du 1er août effraient les animaux. La Protection Suisse des Animaux incite la population à faire preuve d'égards et de modération.
06 août 2015, 10:40
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Fireworks illuminate the sky in the bay of Geneva, with the famous water fontain "Le Jet d'Eau", Switzerland, Saturday, August 13, 2011. The firework marks the highlight and the end of the Geneva Festival. (KEYSTONE/Magali Girardin)

Pour de nombreux animaux, les feux d’artifice sont synonymes de stress. Ils courent alors complètement paniqués pour sauver leur vie et se tapissent en tremblant dans la première cachette venue. Il faut dire que les chiens entendent deux fois mieux que l’être humain et les chats même cinq fois mieux.

La Protection Suisse des Animaux recommande aux détenteurs de trouver un endroit tranquille où leurs protégés pourront se retirer. Diffuser un programme radiophonique en fond sonore permet d’atténuer la cacophonie ambiante. Il ne faudrait sous aucun prétexte laisser des animaux de compagnie en plein air pendant cette période. Bon nombre de détenteurs de chiens tentent de consoler leur animal. Cette réaction humaine est néanmoins perçue de manière erronée par le chien. Il ressent cette consolation comme une récompense et une confirmation de son comportement. Pour les animaux manifestant une peur extrême, la Protection Suisse des Animaux recommande de consulter préalablement le vétérinaire, lequel peut dans des cas particuliers prescrire un tranquillisant.

La panique des animaux grégaires

Les chevaux, les vaches ou les moutons peuvent avoir des réactions de panique et briser leurs attaches ou enclos et provoquer des accidents sur les routes. On a observé des réactions similaires chez les animaux sauvages. La Protection Suisse des Animaux exhorte à allumer des feux d’artifice à une distance suffisante des prairies et forêts.

Feux du 1er août: un piège mortel

D’innombrables animaux sauvages se nichant dans les tas de bois dressés y trouvent une mort horrible. Les hérissons et d’autres petits êtres vivants sont particulièrement menacés. Les tas de bois sec sont des lieux de repos appréciés des animaux et des cachettes idéales pour eux. Aussi faudrait-il dresser les tas de bois le jour du 1er août seulement ou réorganiser les tas préalablement constitués.