Flambée de rougeole en Suisse centrale et au Tessin

Les cantons de Schwyz, d'Uri et du Tessin sont particulièrement touchés par la rougeole depuis le début du mois de juin. Les malades sont le plus souvent des enfants et des jeunes non vaccinés.
07 août 2015, 11:33
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Die 7 jaehrige Katharina aus Steinen im Kanton Schwyz leidet am  Mittwoch 11.Juni 2003 an der neuerdings wieder aufkommenden Kinderkrankheit Masern. Im Kanton Schwyz sind in letzter Zeit mehrere Kinder an Masern erkrankt, aber auch wieder gesundet.  (KEYSTONE/Urs Flueeler)

Une flambée de rougeole touche plusieurs régions de Suisse depuis le début du mois de juin. La Suisse centrale est la plus concernée, avec 29 malades. Le Tessin en a recensé huit, alors que cinq autres cantons ont annoncé un cas chacun.

La dernière semaine de juin, 27 personnes sont tombées malades, lit-on dans le bulletin hebdomadaire de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) publié lundi. Durant le premier semestre, 68 cas ont été enregistrés, soit davantage que sur l'ensemble de l'année dernière (63 malades), écrit l'OFSP sur son site internet.

Les cantons de Schwyz (15 cas) et d'Uri (12 cas) sont les plus touchés. Deux cas ont été déclarés dans le canton de Zoug. Au Tessin, la flambée a eu lieu dans la région de Bellinzone.

Enfants pas vaccinés

Les malades sont le plus souvent des enfants et des jeunes non vaccinés. Ils ont contracté la rougeole à l'école ou au sein de la famille.

L'OFSP ignore l'origine de la flambée dans ces deux régions. Il n'est pas possible de dire si elle prendra des proportions plus importantes, a indiqué à l'ats une porte-parole. Tant que le taux de vaccination est inférieur à 95%, des flambées peuvent continuer à se produire.

Actuellement, 82% de personnes vivant en Suisse sont vaccinées. La rougeole doit y être éradiquée d'ici 2015. La maladie peut parfois engendrer des complications, comme une encéphalite ou une pneumonie.