Fukushima moins radioactif que Tchernobyl

La catastrophe nucléaire de Fukushima a émis cinq à dix fois moins de particules radioactives que celle de Tchernobyl, selon les mesures de l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). La radioactivité mesurée en Suisse est restée faible.
03 août 2015, 22:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
panneau_radioactivite_key

De plus, les particules de Tchernobyl se sont répandues plus loin que celles de la centrale japonaise, indique l'IFSN aujourd'hui. La radioactivité de Fukushima s'est déplacée en grande partie sur l'océan Pacifique.

La population japonaise a été moins touchée par la catastrophe survenue en mars que celle d'Ukraine après la catastrophe de 1986. Toutefois, toute les informations ne sont pas encore disponibles concernant Fukushima. C'est pourquoi il n'est pas encore possible d'évaluer les conséquences sur le long terme.

En Suisse, seules de légères traces de radioactivité ont été enregistrées après la catastrophe japonaise. Les concentrations étaient 1000 à 10'000 fois moins élevées qu'après Tchernobyl. A aucun moment, la population n'a été en danger.