Fusillade à Oensingen: un père et son fils condamnés à 17 et 20 ans de prison

La justice soleuroise vient de condamner un père et son fils auteurs d'une fusillade en 2012. Un règlement de compte entre deux familles kosovares est à l'origine du drame ayant fait deux victimes.
07 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Plusieurs coups de feu ont été tirés jeudi vers 22h45 sur des personnes se trouvant devant un lotissement d'Oensingen. Deux hommes ont été tués et un autre, blessé, a dû être transporté à l'hôpital.

Un père de 52 ans et son fils de 26 ans écopent de 17 et 20 ans de prison pour le double meurtre survenu en été 2012 à Oensingen dans le canton de Soleure, dans le cadre d'un règlement de comptes entre deux familles kosovares. Les deux victimes du drame sanglant sont un homme de 51 ans et son fils de 26 ans.

La justice soleuroise a reconnu le jeune accusé coupable d'assassinat, meurtre et tentative d'assassinat. Son père est reconnu coupable d'assassinat et de meurtre.

Le Tribunal de district de Thal-Gäu a largement suivi le réquisitoire du procureur qui réclamait une peine de 20 ans contre le fils et une peine de 18 ans contre son père. La défense avait demandé que la sanction soit limitée pour meurtres passionnels, et avait exigé l'acquittement de son père.

Aveux du fils mais pas du père

Le fils a admis les faits. Durant le procès, il a reconnu avoir tiré sur les deux hommes avec un fusil d'assaut et un pistolet et fait part de regrets.

Le père et le fils ont fait des déclarations parfois contradictoires ou ne coïncidant pas avec les rapports des experts. Dans la maison des deux prévenus, les enquêteurs ont trouvé 600 cartouches et des armes.

Maltraitée par les victimes

Un conflit entre les deux familles originaires du Kosovo est à l'origine de la fusillade. Mère de deux enfants, la fille et soeur des accusés était mariée avec le jeune homme abattu. A la barre des témoins, elle a raconté avoir été maltraitée, exploitée par la famille de son mari et battue par ce dernier.