Fusillade de Martigny: le meurtrier condamné à 13 ans de prison

Le procureur Dominique Lovey avait requis huit ans de prison. Finalement il écope de treize ans.
04 août 2015, 01:41
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
flic

Le tribunal de Martigny a condamné aujourd’hui un Cap-Verdien à treize ans de prison pour le meurtre d’un Serbe pendant un échange coups de feu qui avait fait un mort et deux blessés en mai 2010 dans la cité du coude du Rhône.

Outre le meurtre (homicide volontaire), la condamnation concerne aussi, notamment, des lésions corporelles simples, une rixe, le brigandage, la contrainte, des violences et menaces contre fonctionnaires. Le condamné devra aussi payer 53'000 francs de frais de justice et verser 40’000 francs à la veuve de sa victime.

Le procureur Dominique Lovey avait requis huit ans de prison. La défense, qui demandait l’acquittement de la charge de meurtre au profit de la légitime défense, va faire recours au Tribunal cantonal.

Le 23 mai 2010, en pleine Pentecôte, cette fusillade avait fait un mort et deux blessés sur la Place centrale à Martigny. Insultes, bagarre générale et finalement coups de feu au milieu de la foule et des poussettes avaient impliqué deux groupes de ressortissants de l'ex-Yougoslavie et de Portugais du Cap-Vert. 

L'un des tireurs, un ressortissant serbe âgé de 36 ans, touché à la poitrine, était décédé au CHUV. C'est l'autre tireur, un Cap-Verdien âgé de 27 ans, lui aussi blessé, mais superficiellement, qui était jugé hier matin.  En outre, un Serbe de 29 ans, avait aussi été blessé au pied.