Fusion entre Glencore et Xstrata: les actionnaires de Xstrata acceptent l'opération

La mégafusion de la branche des matières premières entre Glencore et Xstrata a subi un premier revers mardi après-midi. Les actionnaires du groupe ont certes accepté à près de 64% l'opération, mais ce taux est inférieur à la majorité de 75% requise.
06 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Rund 300 Personen haben bei einer genehmigten Demonstration in Zug gegen die Zuger Unternehmen Xstrata und Glencore demonstriert, am Mittwoch, 11. Juli 2012 in Zug. Bei der anschliessenden Kundgebung riefen verschiedene Redner zur Solidarit?t mit den Opfern der Rohstoffmultis auf. Sie forderten die Einhaltung der Menschenrechte ueberall auf der Welt und den Respekt gegenueber Natur und Umwelt. (KEYSTONE/Urs Flueeler)

 

La mégafusion de la branche des matières premières entre Glencore et Xstrata a obtenu mardi le feu vert des actionnaires du géant des matières premières et de ceux du groupe minier. Ces derniers ont toutefois refusé un plan de rémunération controversé des dirigeants de Xstrata, lequel n'a pas obtenu la majorité qualifiée.
A la question de savoir s'ils acceptaient la fusion avec Glencore ainsi qu'un programme de rémunération controversé des dirigeants de Xstrata pour un montant de 216 millions de francs, les actionnaires ont répondu oui à un peu plus de 64% des voix représentées. Un niveau inférieur à la majorité qualifiée de 75% exigée.
 
A l'issue de ce premier vote, les actionnaires de Xstrata doivent se prononcer sur la fusion uniquement. Auparavant, la mégafusion a franchi une première étape symbolique en matinée, les actionnaires de Glencore ayant sans surprise accepté l'offre de 33 milliards de dollars (31 milliards de francs) du géant des matières premières sur le groupe minier.
 
Ils ont approuvé les quatre points de l'ordre jour concernant le mariage à une majorité écrasante dépassant les 97% des plus de 4,9 milliards de titres représentés. L'opération donnera naissance à un géant nommé GlencoreXstrata International.
 
Mastodonte des matières premières, la multinationale affichera un chiffre d'affaires cumulé de près de 200 milliards de francs, soit deux fois celui du numéro un mondial de l'alimentation, le veveysan Nestlé.
 
Alors qu'une première assemblée générale portant sur la fusion avait été reportée, Glencore, pressé par certains gros actionnaires de Xstrata, avait dans la foulée relevé son offre. Celle-ci porte sur 3,05 nouvelles actions Glencore pour chaque par titre Xstrata, contre 2,8 auparavant.