Gastronomie: les clients apprécient toujours plus les restaurants suisses

A l’exception de deux localités tessinoises, toutes les villes suisses prises en compte dans l’analyse ont amélioré leur score entre 2019 et 2020. Les notes attribuées en français sont néanmoins plus basses que celles en allemand et en italien.
26 avr. 2021, 13:33
/ Màj. le 26 avr. 2021 à 13:33
Les terrasses des restaurants ont rouvert la semaine dernière.

L’évaluation des restaurants suisses par les clients s’est améliorée en 2020. C’est ce qui ressort d’une analyse réalisée par la société re:spondelligent sur la base de 800’000 avis exprimés sur les portails d’évaluation les plus importants.

Selon l’étude publiée lundi, le score de la Suisse est passé de 85,6 à 86,9 par rapport à 2019. Toutes les villes prises en compte, à l’exception de Locarno et Ascona (TI), ont pu améliorer leur score. L’algorithme de re:spondelligent analyse tous les résultats sur une échelle de 1 à 100.

Les restaurants en Suisse encaissent davantage de critiques que ceux en Allemagne (88,7 points) et en Autriche (88,3 points), inclus pour la première fois dans l’analyse de quelque 6400 restaurants.

Davantage de critiques en français

L’étude observe que les notes attribuées en français sont plus basses que celles en allemand ou en italien. Les commentaires en français pour les restaurants romands sont particulièrement critiques, comparé à ceux, toujours en français, concernant les établissements alémaniques et tessinois.

Comme dans l’analyse de l’année dernière, Saint-Gall est à nouveau en tête des évaluations. De manière générale, les restaurants de Suisse orientale ont obtenu pour la première fois une note supérieure à 90. C’est la première place non seulement dans toute la Suisse, mais aussi dans tout l’espace germanophone, avec 48 villes comparées.

Les restaurants d’Ascona sont en revanche les plus mal notés par leurs clients en termes de nourriture et de service. Dans les trois pays considérés, les clients n’ont été nulle part aussi critiques.