Grabs (SG): deux fillettes tuées puis brûlées par leur père

Les corps de deux fillettes avaient été retrouvés dans une voiture en feu dimanche près de Grabs (SG). C'est leur père qui les auraient tuées avant de mettre feu au véhicule. Héliporté à l'hôpital en raison de graves brûlures, l'homme est décédé dans la soirée.
07 août 2015, 11:42
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
L'endroit où les pompiers ont découvert la voiture en feu à Grabs.

Un père a mis fin aux jours de ses deux fillettes âgées de 2 et 5 ans dimanche après-midi près de Grabs (SG). Leurs corps ont été retrouvés dans une voiture en feu.

Une autopsie est en cours pour déterminer la cause de la mort des deux enfants, a indiqué un porte-parole de la police lundi. Les enquêteurs pensent que le père les a tuées et ensuite mis feu au véhicule. La voiture se trouvait dans une clairière, la piste de l'accident a donc été écartée.

Police alertée par la mère

Le père avait été chercher ses deux filles sans permission alors qu'elles étaient gardées par des proches. La mère, dont il était séparé, avait alors alerté la police.

Les forces de l'ordre ont immédiatement lancé une opération de recherche. Ce n'est que peu de temps après que la centrale d'alarme a été informée de l'incendie d'une voiture dans la forêt.

Les pompiers et la police se sont aussitôt rendus sur place et y ont découvert le véhicule puis, à l'intérieur, les cadavres carbonisés des deux enfants.

Connu de la police

Quelques centaines de mètres plus loin, les policiers ont découvert le suspect gravement blessé. L'homme, âgé de 44 ans, a été héliporté à l'hôpital où il est décédé en début de soirée.

Ce Suisse était connu des services de police mais pas pour des actes de violence domestique, a précisé le porte-parole. Selon le Ministère public, il faisait l'objet d'une procédure pénale qui n'avait aucun rapport avec le drame de dimanche.

Une procédure pénale a été ouverte dans le cadre du drame afin d'en déterminer le déroulement ainsi que la cause des trois décès. La mère, une Suissesse, reçoit un soutien psychologique.