Gstaad: Henri Laaksonen passe aussi le premier tour

Henri Laaksonen a imité le Valaisan Yann Marti en franchissant pour la première fois le premier tour du tournoi de Gstaad.
07 août 2015, 13:59
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Henri Laaksonen rejoint Yann Marti au deuxième tour du tournoi de Gstaad, où il affrontera le tenant du titre.

Henri Laaksonen (ATP 319) n'a pas laissé passer sa chance. Opposé au... 399e mondial - le Français Gianni Mina -, le Schaffhousois a cueilli la première victoire de sa carrière à Gstaad.

Victorieux 7-6 (7/5) 7-6 (7/3) d'une partie interrompue la veille en raison de l'obscurité, Laaksonen a su finir le travail même si ses nerfs l'ont parfois lâché. Il a, ainsi, commis dix doubles fautes, dont deux commises dans le second tie-break. "Ce fut, en effet, bien laborieux", reconnaît-il.

Henri Laaksonen sait parfaitement qu'il devra présenter un autre tennis jeudi pour avoir une chance contre Robin Haase (ATP 51), le finaliste de 2013. "Je le connais. Il m'a battu l'an dernier lors des qualifications du tournoi d'Oeiras, au Portugal, poursuit-il. J'ai toutefois le sentiment d'avoir une carte à jouer demain !"

Blessé à la cuisse ce printemps, Henri Laaksonen avoue avoir commis l'erreur de renouer trop vite avec la compétition. Cette blessure explique en partie pourquoi il a perdu près de 130 places en l'espace d'une année. On a, il est vrai, de la peine à reconnaître le joueur qui avait ravi un set à Tomas Berdych en 2013 lors d'une rencontre de Coupe Davis à Genève. A 22 ans, il n'est toutefois pas trop tard pour le fils de Sandro Della Piana dans un sport où l'on intègre de plus en plus tard le top 100.