Hooliganisme: les clubs bernois payeront plus pour la sécurité

La ville de Berne a passé un accord avec Young Boys et le SC Bern en ce qui concerne les frais de sécurité. Un montant de 1 franc 50 par spectateur et par match sera désormais prélevé.
07 août 2015, 13:29
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Die Teams von YB und FCZ laufen vor der YB Fan Kurve aufs Spielfeld vor dem Fussball Meisterschaftsspiel der Super League zwischen dem BSC Young Boys und dem FC Zuerich am Mittwoch, 23. September 2009, im Stade de Suisse Wankdorf in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Young Boys et le SC Bern devraient à l'avenir augmenter leur participation aux frais de sécurité. Les deux clubs bernois ont conclu un accord à ce sujet avec la ville de Berne.

Les deux clubs payaient jusqu'à présent un forfait de 60'000 francs par saison. Les frais de sécurité s'élèvent toutefois à plusieurs fois cette somme.

Un montant de 1 franc 50 par spectateur et par match sera désormais prélevé. Au total, cela correspond à plusieurs centaines de milliers de francs par club et par saison.

La ville de Berne va cependant comptabiliser les heures d'interventions effectives de la police. A moins de 200 heures par match, le club sera exonéré de la facture. Suivant ce nouveau modèle, Young Boys aurait payé les saisons dernières à chaque fois environ 500'000 francs.

Les responsables des clubs, Alain Kappeler (YB) et Marc Lüthi (SCB), se sont rangés à contre-coeur derrière la nouvelle réglementation. Les frais élevés de sécurité lors des manifestations sportives ont cependant provoqué la grogne dans le canton de Berne, comme l'a montré le "oui" clair lors de la votation sur le concordat anti-hooligans.