Il tue l'amant de sa femme en France voisine et se rend à Neuchâtel

Un homme s'est rendu à la Police neuchâteloise après avoir tué de 30 coups de couteau l'amant de sa femme à Villers-le-Lac (F).
07 août 2015, 14:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le drame s'est produit lundi à Villers-le-Lac, dans le Doubs.

Un Français de 35 ans a été retrouvé mort lundi sur le palier de la maison de son voisin à Villers-le-Lac, en France voisine, gisant dans une mare de sang, selon une information de l'Est Républicain. L'homme travaillait au rayon boucherie d'un magasin de Marin-Centre et avait une liaison avec la femme d'un autre résident de Villers-le-Lac, travaillant dans le même centre commercial.

Le meurtrier présumé, Français de 35 ans, originaire de Lorraine et monteur de voie au CFF, l'aurait assassiné de trente coups de couteau, portés essentiellement dans son cou, pour avoir été l'amant de sa femme. Le mari trompé s'est rendu auprès de la Police neuchâteloise après le drame et après avoir informé sa femme de son macabre geste par téléphone. La raison de la venue du Français en Suisse après le crime n'est pas connue.

"Mardi, la Police neuchâteloise a procédé à l'arrestation d'un homme de 37 ans, de nationalité française, recherché par les autorités française pour un assassinat à Villers-Le-Lac", explique la procureure Nathalie Guillaume-Gentil Gross dans un communiqué. L'autopsie de la victime est effectuée ce mercredi.

L'assassin présumé s'est déclaré d'accord pour être extradé vers la France, indique l'Office fédéral de la justice (OFJ), à Berne. L'OFJ précise avoir accordé ce mercredi l'extradition en la forme simplifiée. L'assassin présumé doit être remis aux autorités françaises ces prochains jours.

Selon nos informations, des collègues de la victime parlent "d'une personne très appréciée et joviale qui disait avoir trouvé son bonheur auprès de sa partenaire". Il avait également fait part à ses proches de ses craintes de vengeance du mari  peu avant le drame.