Immigration illégale en Suisse: les Kosovars dans le "top 10"

3280 migrants illégaux ont été arrêtés en Suisse entre les mois de janvier et mars 2015. Près de 440 venaient de Gambie, 369 du Kosovo qui est le seul pays européen à figurer dans le "top 10".
07 août 2015, 15:18
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
L'homme s'est fait passer à la douane de Vallorbe.

Depuis janvier, les gardes-frontière répertorient aussi les pays d'origine des personnes venant illégalement en Suisse et des passeurs. Le Kosovo est le seul pays européen qui figure dans le "top 10", parmi des pays africains, selon la statistique des trois premiers mois.

Entre janvier et mars, les gardes-frontière ont arrêté 3280 migrants illégaux en Suisse. Près de 440 venaient de Gambie, 369 du Kosovo, selon des chiffres publiés par la "NZZ am Sonntag" et que l'ats a pu se procurer.

Le petit pays européen se retrouve en deuxième position des statistiques, suivi par le Nigeria (250 personnes arrêtées pour séjour illégal) et le Sénégal (194).

"Des raisons économiques et le manque de perspectives dans leur pays d'origine peuvent expliquer l'augmentation d'arrivées illégales de Kosovars en Suisse", explique Attila Lardori, porte-parole des gardes-frontière.

Autre raison de ce chiffre élevé: la Confédération rejette les demandes d'asile de citoyens du Kosovo en principe en moins de 48 heures. "La procédure accélérée a peut-être poussé les Kosovars à préférer le voyage illégal afin de trouver du travail", a-t-il ajouté.

Les filets des gardes-frontières ont également saisi 91 personnes soupçonnées d'être des passeurs, dont 27 originaires du Kosovo.