Inondations: près de 600 Tessinois ont été affectés

Les Tessinois ont été particulièrement affectés par les intempéries qui se sont produites au sud des Alpes depuis mercredi. Près de 600 d'entre-eux ont fait les frais des inondations sur le lac Majeur.
07 août 2015, 14:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le soleil brillait jeudi pour la première depuis trois jours sur le lac Majeur dans un Tessin particulièrement touché par les intempéries. Près de 600 Tessinois sont concernés par des inondations.

Le soleil brillait jeudi pour la première fois depuis trois jours sur le Lac Majeur dans un Tessin particulièrement touché par les intempéries. Près de 600 Tessinois sont concernés par des inondations provoquées par les exceptionnelles chutes de pluie qui s'ajoutent à celles de la semaine précédente au sud des Alpes.

Tandis que le bruit des pompes à eau continue de retentir dans de nombreuses caves tessinoises, la protection civile se prépare déjà à de nouvelles intempéries samedi. Une cinquantaine de ses membres sont engagés sur le terrain depuis une semaine, a précisé à l'ats Raffaele Dadò, à la tête de la protection civile de Locarno.

Parmi eux, des bénévoles sont venus à la rescousse pour installer des passerelles permettant le déplacement des piétons en ville ainsi que des éléments de protection pour empêcher les maisons proches de la rive du lac d'être à nouveau inondées.

Dix fois plus de pluie au Tessin

Les cieux n'ont en effet cessé d'arroser le Tessin depuis le début du mois. En deux semaines, 555 mm de pluie se sont abattus à Robiei à l'ouest du canton, 497 mm à Locarno, 399 mm à Lugano, indique meteonews dans un communiqué. Par comparaison, durant la même période, il n'a plu "que" 53 mm à Berne, 58 à Lausanne, 61 à Porrentruy (JU) ou 50 à Zurich.

Les eaux du Lac Majeur, gonflées par tant d'averses, atteignaient jeudi soir une hauteur de 196,37 mètres, soit trois centimètres de moins que le matin, selon l'institut de géologie de la haute école du Tessin.

Lors de la dernière grande inondation en 2000, 197,58 m avaient été mesurés. Un record des 150 dernières années qui ne devrait pas être dépassé, puisqu'une partie des précipitations de samedi devrait tomber sous forme de neige, selon MétéoSuisse.

Aide technique

Depuis 2000, les prévisions se sont beaucoup améliorées grâce à des progrès techniques. Ainsi, Raffaele Dadò et ses collègues ont pu se mobiliser rapidement dans la nuit de mercredi à jeudi grâce à une alerte sur le niveau du Lac Majeur.

La protection civile utilise un programme d'une Haute école spécialisée tessinoise (SUSPI), qui permet de visualiser les données météorologiques et les précipitations directement sur une carte de Locarno.

"Nous savions lundi soir avec un grand degré de fiabilité quelles zones devaient être évacuées ou protégées les jours suivants." La clinique Santa Chiara, située à 50 mètres des rives du Lac Majeur, a été évacuée mardi.

Etat d'alerte maintenu

Comme de fortes pluies sont à nouveau annoncées pour samedi, la protection civile reste sur le pied de guerre à Locarno. Mais la neige devrait en partie se substituer à la pluie, ce qui devrait limiter la montée des eaux du Lac Majeur, évalue M. Dadò.

A Lugano, les rues proches du lac ont été interdites à la circulation mercredi soir de façon temporaire. Elles étaient jéjà rouvertes jeudi matin, a précisé la police municipale de la plus grande ville tessinoise dans un communiqué.

Victime en Italie

Du côté italien, la situation était toujours précaire jeudi. Le jour précédent, un homme de 70 ans s'est noyé à la pointe sud du lac Majeur, à Ispra (I). A l'aéroport de Gênes, une panne de courant est venue s'ajouter aux fortes pluies.